Questionner le film « Un carré pour la Biodiversité »

Français
Cycles 2, 3

Attendus de fin d'activités (BO 2015 Cycle 2 et 3 et BO 2018 Cycle 2 et 3)

Adopter une distance critique face aux images

Activités pédagogiques

Questionner le film « Un carré pour la Biodiversité »
Exprimer sa sensibilité et exercer son esprit critique


Les écosystèmes composés d'espèces végétales et animales vivent en interrelations sous la forme d’échanges et de dépendances. L'Homme menace par ses activités l’équilibre fragile des écosystèmes et de la biodiversité.

« La biodiversité, ce n’est pas seulement l’Ours blanc, la Baleine bleue ou les rhinocéros. Un grand nombre d’espèces végétales et animales nous entoure au quotidien, à tel point qu’on n’y prête plus beaucoup attention. Pourtant, si on s’intéresse d’un peu plus près à cette "nature ordinaire", on découvre un monde tout aussi spectaculaire et intéressant que le Pôle Nord, le fond des océans ou la savane. »
Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement du Périgord-Limousin

Comment sensibiliser aux risques des interventions humaines ?

  • Réfléchir avec la classe

    1 Où habite la petite fille ?
    Dans une maison près d'un arbre en fleurs.
    2 Au début du film, où se repose la petite fille ?
    Sur la branche de l'arbre.
    3 Qui se repose sur la tête de la petite fille ?
    Un papillon blanc.
    4 Qui réveille la petite fille ?
    Une araignée.
    5 Et quand elle tombe de la branche, que découvre-t-elle ?
    Des fourmis.
    6 À votre avis la petite fille aime-t-elle tous ces petits animaux ?
    Oui, elle dessine un cœur sur le dos de la fourmi et joue avec les papillons, les abeilles. Elle les dessine aussi sur son carnet.
    7 Que se passe-t-il à 1 min 55 s du film ?
    Un jardinier démarre une tondeuse.
    8 Pourquoi la petite fille est-elle effrayée ?
    La tondeuse va détruire l'environnement des petits animaux et les faire fuir.
    9 La petite fille a une idée (ampoule au-dessus de sa tête à 3 min 3 s) ; Quelle est son idée ?
    Elle décide de délimiter une parcelle de jardin que l'on ne devra pas toucher : elle la nomme : un carré pour la biodiversité (ne pas toucher).
    10 Que se passe-t-il si on ne touche pas au carré de jardin ?
    L'herbe repousse naturellement et les petits animaux reviennent.
    11 Pensez-vous cela possible ?
    Oui, ne pas agir sur la nature permet à un écosystème, aux espèces végétales et animales associées de se développer naturellement. L'intervention de l'homme n'est pas nécessaire : pas besoin de planter ou d'apporter des insectes, la nature le fait très bien toute seule. Plus d'informations sur le site du CPIE du Périgord-Limousin et dans le parcours Canopé : Écologie solidaire.

Fiche d'activités rédigée par : Christophe Defaye